Il m'est arrivé quelque chose d'incroyable. Si si!!

Parce que c'est vrai que  aujourd'hui, ça peut paraitre banal, mais j'ai retrouvé une amie du collège via hellocoton. Je suis son blog depuis ce printemps, et je ne l'ai reconnue que maintenant! 

Et ça me met un coup de blouse! Du coup j'ai parcouru son blog depuis la première page. Elle livre très peu de son parcours et tant mieux parce que j'ai l'impression de la trahir en découvrant ces informations de cette façon. J'ai à la fois envie de lui hurler "hey je te lis!!! c'est moi!! tu te souviens??"oui forcément qu'elle se souvient de moi. Mais est ce que j'ai envie qu'elle le sache? est ce qu'elle aurait envie que je la lise? est ce qu'elle aurait envie qu'on se retrouve?

J'aurais des millions de questions à lui poser...

Du coup ça m'a replongée dans nos années collège, notre bande de copine qui s'est effilochée au fil des années. L'une quittant la ville, moi n'allant pas dans le même lycée qu'elles, les fêtes où l'on se voyait, l'arrêt de bus où l'on se croisait. D'abord hystériques de se retrouver après quelques semaines de séparation et puis au fur et à mesure, juste se saluer, chercher les sujets de conversation pour finalement s'éviter, éviter l'ambarras de cette amitié qu'on n'incarnait plus.

Quand je vois la jeune femme qu'elle est devenue, je retrouve ses mots, je nous revois nous écrire des mots absurdes et surréalistes dans nos agendas en études. Et toutes ces promesses. 

Comme j'aimerais qu'on se retrouve toutes. J,C, M, M-N, A.