Créer mon blog M'identifier

Parce que j'ai quitté facebook...

Le 3 février 2015, 13:07 dans Humeurs 0

 

... et que ça a été dur...

Cela faisait plusieurs mois que j'y pensais. Mais je m'y connectais quotidiennement, plusieurs fois par jour, avec le même constat: 

les gens publient de la M...

Parce que sur le fil d'actualité, j'avais droit, aux eternelles photos des enfants de mes amis du primaire, que j'étais, certes ravie de retrouver quand  je me suis inscrite sur facebook, mais au fil des mois je m'étais vite aperçue que nos chemins étaient bien différents, et que chouette je savais ce qu'ils étaient devenus, mais ça me faisait une belle paire de jambes... 

J'avais droit à l'humilité de mes anciens camarades de promo, qui balançaient les photos de leurs magnifiques maisons chateaux en construction, qui partageaient les perles de leurs patients, et qui exposaient leur chiffre d'affaire...

J'avais droit aux propos déplacés et immoraux de gens que je n'avais croisés qu'une ou deux fois en soirée...

Et le phénomène s'aggravait de semaine en semaine.

Et pourtant, je n'arrivais pas à me descotcher. Parce que sans facebook, je n'aurais certainement pas retrouvé la complicité qui nous unissait, ma meilleure amie du lycée et moi. Je me serais privée de fou rires, sport, repas, films, de cette amitié qui donne de la chaleur a certaines semaines. Parce que sans facebook, et nos conversations décousues, hystériques et hilarantes entre copines, certaines ennuyeuses anamnèses m'auraient assomée. Parce que sans facebook, je n'aurais certainement jamais retrouvé monsieur Jo, donc je ne serais pas en Alsace, donc je n'aurais pas mon agenda plein, donc je ne serais pas mariée, donc je ne serais pas amoureuse, donc je ne serais pas comblée, donc je ne serais pas heureuse. 

Parce que facebook, a malgrè tout joué son rôle de réseau social, pendant une période de ma vie peu équilibrée et peut être que facebook a été ma bouée en me reconnectant aux personnes essentielles de ma vie. 

Alors oui ça a été dur de quitter facebook, et comme un sparadra, il a fallu que quelqu'un l'arrache à ma place...si je dois admettre, qu'il y a un petit vide dans ma vie, le matin pendant le petit déjeuner, ou le soir en attendant monsieur Jo, mais ça va je survie, comme j'ai survécu à l'annonce de la fin de msn. Parce que oui, msn aussi a été essentiel à ma situation actuelle, parce que sans msn, pas de longues discussions avec monsieur Jo boutonneu-lunetteu-appareilleu...

parce que bloguer, c'est aussi retrouver de vieilles amies?

Le 20 décembre 2014, 10:18 dans Humeurs 1

Il m'est arrivé quelque chose d'incroyable. Si si!!

Parce que c'est vrai que  aujourd'hui, ça peut paraitre banal, mais j'ai retrouvé une amie du collège via hellocoton. Je suis son blog depuis ce printemps, et je ne l'ai reconnue que maintenant! 

Et ça me met un coup de blouse! Du coup j'ai parcouru son blog depuis la première page. Elle livre très peu de son parcours et tant mieux parce que j'ai l'impression de la trahir en découvrant ces informations de cette façon. J'ai à la fois envie de lui hurler "hey je te lis!!! c'est moi!! tu te souviens??"oui forcément qu'elle se souvient de moi. Mais est ce que j'ai envie qu'elle le sache? est ce qu'elle aurait envie que je la lise? est ce qu'elle aurait envie qu'on se retrouve?

J'aurais des millions de questions à lui poser...

Du coup ça m'a replongée dans nos années collège, notre bande de copine qui s'est effilochée au fil des années. L'une quittant la ville, moi n'allant pas dans le même lycée qu'elles, les fêtes où l'on se voyait, l'arrêt de bus où l'on se croisait. D'abord hystériques de se retrouver après quelques semaines de séparation et puis au fur et à mesure, juste se saluer, chercher les sujets de conversation pour finalement s'éviter, éviter l'ambarras de cette amitié qu'on n'incarnait plus.

Quand je vois la jeune femme qu'elle est devenue, je retrouve ses mots, je nous revois nous écrire des mots absurdes et surréalistes dans nos agendas en études. Et toutes ces promesses. 

Comme j'aimerais qu'on se retrouve toutes. J,C, M, M-N, A.

Parce que ça fait un mois...et que je tiens

Le 19 décembre 2014, 10:39 dans Lifestyle 0

Bad weather does not exist!photo

 

Un mois... ok ce n'est pas un exploit, mais un mois pendant l'automne relève d'une volonté que je ne connaissais pas en moi!

J'ai cherché la motivation sur internet, les blogs, instagram entre autre pour me booster. J'ai suivi les astuces des runneuses-blogueuses, mêmes celle que je trouvais superflues (et pourtant ce sont celles qui me tiennent le plus!!). Parce que oui, acheter une nouvelle tenue de sport permet de se rebooster ;) 

Alors j'en suis à 3 à 4 séances de course par semaine (+zumba, caf et stretching), j'ai couru sous la pluie, de nuit, face au vent froid, en ville, dans le vignoble, entre midi et deux, à jeûn, après manger et j'ai curvécu à tout. Mon prochain challenge sera la neige... 

Je crains un petit peu les deux prochaines semaines, entre le déménagement, les fêtes (oui oui cumuler les deux est très ambitieux, mais a pas peur), le travail (monsieur Jo est en vacances, il me relaira) et tous les amis qui rentrent au bercail et qui par conséquent veulent nous voir, je crains de devoir tronquer quelques sorties. 

Mais je m'accrocherai, parce que parmi les astuces de blogueuses-runneuses, j'ai également suivi:

  • le "télécharger une appli": j'ai téléchargé runkeeper. L'idée de courrir avec mon portable ne m'enchantait pas vraiment, et pourtant depuis que je l'ai téléchargée, je ne sors plus sans lui. J'aime voir ma vitesse augmenter de sortie en sortie, j'aime voir le dénivelé parcouru et j'aime regarder le parcours sur la carte. Et puis j'ai commencé un entrainement, et voir des entrainements manqués qui apparaissent en rouge est assez stimulant!
  • Je me suis inscrite à des courses. Un mini-trail, un 10 et...un semi fin de l'été. Le tout, à chaque fois accompagnée d'une amie, de L'Amie, de mon chéri ou de mon papa. 
  • Quand j'ai la flemme j'envoie un sms à L'Amie, qui soit me remotive, soit me fait culpabiliser en me disant que elle, elle y est allée entre midi et deux. 

 

Voili voilou niveau sport. 

Sinon il me tarde d'avoir la maison et d'avoir carte blanche sur la déco et rêve de tout ancien locataire: de faire des trous dans le mur que je veux!!! Mouhaha. 

Voir la suite ≫